NL | FR
Nous contacter     .be
Logo

Le choix du coordinateur

  1. Qui est le mieux placé pour être le coordinateur ? Est-ce toujours le conseiller en prévention interne ? Doit-il avoir une formation en animation de réunion avant de commencer avec Déparis ? 
  2. N'est-ce pas mieux de laisser mener la réunion par une personne externe ? 
  3. L'employeur en tant que coordinateur ne freine-t-il pas le processus ? 
  4. S'il n'est pas de la situation de travail, le coordinateur devrait-il visiter les lieux avant et venir à la réunion avec ses remarques, ou la visiter après afin de ne pas influencer la réunion ? 

76. Qui est le mieux placé pour être le coordinateur ? Est-ce toujours le conseiller en prévention interne ? Doit-il avoir une formation en animation de réunion avant de commencer avec Déparis ?

La stratégie SOBANE vise à installer dans l'entreprise un système dynamique de gestion du bien-être. Le guide de concertation Déparis est donc destiné à être utilisé périodiquement. Le coordinateur est chargé de cette utilisation périodique, de sorte que la gestion soit internalisée.

La première réunion est évidemment la plus difficile à organiser: peur de l'inconnu, résistance au changement, manque de confiance en soi et en les autres… Elle doit alors être dirigée par celui qui a introduit la stratégie et le guide dans l'entreprise, à savoir le CP local ou le médecin du travail dans la plupart des cas. Rien n'empêche que ce soit quelqu'un d'autre, pourvu qu'il soit lui même intimement convaincu de la pertinence des principes de base et de l'approche.

Une formation à l'animation de réunion est souhaitable, mais pas indispensable. En général, avoir participé à une réunion organisée par une personne entraînée suffit à répondre à la plupart des interrogations.

Cependant, le recours à un spécialiste de conduite de réunion sans connaissance de la philosophie de la stratégie SOBANE et du guide Déparis ne paraît pas judicieux.

77. N'est-ce pas mieux de laisser mener la réunion par une personne externe ?

Cela paraît préférable la première fois, mais n'est pas réaliste comme recommandation dès lors que l'on souhaite que l'opération soit périodiquement répétée et que le groupe de travail s'approprie, par la méthode, la gestion du bien-être dans sa situation de travail.

Cela reviendrait également à l'attitude ancienne (d'avant la loi sur le bien-être au travail) qui consistait à sous-traiter les problèmes au CP, voire à des consultants ou experts extérieurs. La gestion moderne du bien-être demande que les intéressés se prennent le plus rapidement possible en charge.

78. L'employeur en tant que coordinateur ne freine-t-il pas le processus ?

Il a été remarqué en effet que lorsque l'écart hiérarchique est important entre les personnes autour de la table de réunion, la discussion devient plus hésitante et "prudente". La présence de l'employeur n'est donc pas toujours souhaitable: il recevra par après les tableaux de synthèse et aura à décider de la suite à donner.

Le cas de l'employeur - coordinateur peut éventuellement se poser dans les toutes petites entreprises. Dans ce cas, le succès ou l'échec dépend majoritairement des personnalités en jeu. Il appartient à celui qui aura lancé l'idée (le CP externe plus que probablement) de déterminer si cela est possible.

79. S'il n'est pas de la situation de travail, le coordinateur devrait-il visiter les lieux avant et venir à la réunion avec ses remarques, ou la visiter après afin de ne pas influencer la réunion ?

Le coordinateur doit être de la situation de travail, à l'exception de la première fois où le CP interne ou externe dirigera la réunion. Dans ce cas, il est indispensable qu'il visite les lieux avant la réunion en se servant du guide comme check-list ou de la liste complémentaire de vérification des risques majeurs.

Le coordinateur est un membre du groupe à part entière et ne doit pas craindre d'influencer la réunion, en abordant certains aspects, en proposant ou discutant des solutions. Il ne doit pas cependant influencer la réunion en fermant des débats ou excluant certains thèmes. (Voir FAQ 69)

Service public fédéral Emploi, Travail et Concertation sociale - Conditions d'utilisation - Politique de confidentialité