NL | FR
Nous contacter     .be
Logo

Jugement par les smiles et l'estimation des conséquences financières (€, €€, €€€…)

  1. L'estimation des conséquences financières est rarement réalisée au cours de la réunion et souvent complétée par le CP par la suite 
  2. Que faire si le groupe ne tombe pas d'accord sur la couleur ou le smile à appliquer ? 
  3. Ne tombe-t-on pas toujours dans la catégorie centrale? Ne serait-il pas préférable d'avoir 4 niveaux ?
    La direction ne regarde que les aspects rouges et considère que pour les aspects orange et verts rien n'est à faire
     
  4. Que faire s'il n'y a pas de consensus au sujet d'un certain problème ou au sujet d'une solution ?

108. L'estimation des conséquences financières est rarement réalisée au cours de la réunion et souvent complétée par le CP par la suite

Il est souhaitable que le groupe réfléchisse lui-même aux conséquences financières ( coûts directs et indirects) de ses propositions pour éviter les propositions irréalisables (diminution importante des cadences, augmentation importante du personnel, remplacement de tout le parc des machines…) et qu'il discute de solutions réellement applicables. Ainsi, le remplacement d'une machine sera proposé à long terme et des améliorations temporaires seront avancées pour que la situation soit meilleure en attendant.

Il s'agit bien de voir uniquement si la proposition risque d'être mise en application immédiatement, à court, moyen ou long termes et il est exclu de vouloir estimer le budget réel nécessaire.

Ces estimations demandent du temps et il n'est pas réaliste de demander qu'elles soient discutées systématiquement pour toutes les propositions. Certaines vont de soi et ne méritent pas d'être discutées (remplacement de lampes, nouveaux sièges…).

Il est donc conseillé au coordinateur de n'aborder cet aspect financier que pour quelques propositions moins bien définies et lorsque cela facilitera la recherche de propositions réellement applicables.

109. Que faire si le groupe ne tombe pas d'accord sur la couleur ou le smile à appliquer ?

L'évaluation du smile arrive au terme de la discussion des items de la rubrique. De l'intensité des débats sur ces items, il est assez facile en général de définir le smile à appliquer. Le coordinateur peut le suggérer. La discussion du smile ne devrait pas s'éterniser: le but n'est pas le score mais les propositions pour faire avancer les choses.

Dans le cas où elle s'éternise du fait d'un désaccord profond, l'estimation la plus défavorable doit être adoptée, quitte à revenir sur le point ultérieurement par comparaison aux smiles émis pour d'autres rubriques.

110. Ne tombe-t-on pas toujours dans la catégorie centrale? Ne serait-il pas préférable d'avoir 4 niveaux ?

La direction ne regarde que les aspects rouges et considère que pour les aspects orange et verts rien n'est à faire
Ce comportement de la direction a été en effet observé à plusieurs reprises et la proposition de 4 niveaux au lieu de trois s'avère assez fondée. Certaines normes et certains documents préconisent l'échelle suivante à 4 niveaux, que nous comptons préconiser lors de l'évolution suivante du guide de concertation Déparis.

4 niveaux
Tout à fait inacceptable
Plutôt inacceptable
Plutôt acceptable
Tout à fait acceptable

 

111. Que faire s'il n'y a pas de consensus au sujet d'un certain problème ou au sujet d'une solution ?

L'absence d'accord sur un sujet signifie qu'une discussion plus approfondie doit avoir lieu: c'est bien l'objet du niveau Observation. La discussion doit donc être interrompue après un temps raisonnable et le point renseigné comme devant être approfondi dans le cadre inférieur du tableau.

Service public fédéral Emploi, Travail et Concertation sociale - Conditions d'utilisation - Politique de confidentialité