NL | FR
Nous contacter     .be
Logo

Stratégie SOBANE appliquée aux TROUBLES MUSCULOSQUELETTIQUES (TMS)

Troubles musculosquelettiquesVous pouvez télécharger et commander gratuitement la brochure dans le module Publications.

Pour plus d’informations, consultez nos autres pages web:

Niveau 2, Observation  

  • Observatie_KLIntroduction à la méthode
  • La méthode d'Observation est reprise au chapitre 2 de la brochure.
  • Des fiches d'aide pour aider à mieux comprendre ce domaine de risque sont aussi disponibles en annexe de la brochure.
  • Version modifiable (DOC, 341 Kb) facilitant la rédaction du rapport

Niveau 3, Analyse

  • Analyse_KLIntroduction à la méthode
  • La méthode d'Analyse est reprise au chapitre 3 de la brochure.
  • Des fiches d'aide pour aider à mieux analyser ce domaine de risque sont aussi disponibles en annexe de la brochure.
  • Version modifiable (DOC, 241 Kb) facilitant la rédaction du rapport

Niveau 4, Expertise

  • Aucune méthode n'est donnée pour ce niveau d'expertise. Le chapitre 4 explique l'aide complémentaire que l'expert peut apporter.
  • Des fiches d'aide pour aider à mieux analyser ce domaine de risque sont aussi disponibles en annexe de la brochure.

 


Introduction

Niveau 2: Observation

Introduction

ObjectifsObservatie
  • Étudier la situation de travail en général  et sur le terrain en ce qui concerne les aspects susceptibles de générer des troubles musculosquelettiques des membres supérieurs ou du dos
     
  • Déterminer les mesures techniques immédiates qui peuvent être prises pour prévenir/améliorer les risques.
     
  • Déterminer si une Analyse (niveau 3) plus approfondie
    • est nécessaire
    • avec quelle urgence
    • avec quels objectifs.
     
Qui?Beeldscherm observatie
  • Les salariés et leur encadrement
  • Les personnes de l’entreprise (encadrement, bureau d’étude, conseillers en prévention  internes) connaissant parfaitement la situation de travail
Comment?

Une description plus détaillée de la façon de mettre en oeuvre les méthodes d'Observation se trouve dans l'introduction générale de la méthode SOBANE.
Seules les directives principales sont rappelées ci-dessous.

La démarche est semblable à celle utilisée lors du niveau 1, Dépistage Déparis et les participants devraient être les mêmes:

  • Définition du petit groupe de postes formant une "situation" de travail
     
  • Désignation d'un coordinateur
     
  • Préparation du coordinateur: il lit la méthode d'Observation en détails, se forme à son utilisation et adapte l'outil à la situation de travail
     
  • Constitution d'un groupe de travail avec des travailleurs-clés et de personnels d'encadrement technique. Ce groupe comprend au moins un homme et une femme en cas de poste mixte
     
  • Réunion du groupe de réflexion dans un local calme près des postes de travail (pendant 2 heures en moyenne)
     
  • Explication claire par le coordinateur du but de la réunion et de la procédure
     
  • Discussion sur chaque rubrique en se concentrant sur
    • ce qui peut être fait concrètement pour améliorer la situation, par qui et quand
    • ce pour quoi il faudra demander l'assistance d'un conseiller en prévention au niveau d’Analyse

      La discussion porte sur la situation de travail en prenant en compte les caractéristiques des travailleurs et, en particulier, le fait qu’il s’agit d’hommes ou de femmes, de sujets jeunes, de plus âgés, de personnes connaissant la langue locale ou non…
       
     
  • Après la réunion, préparation de la synthèse des résultats par le coordinateur, en mettant au net
    • les tableaux utilisés, contenant les informations détaillées ressortant de la réunion
    • la liste de solutions envisagées avec des propositions sur qui fait quoi et quand
    • la liste des points à étudier plus en détails à un niveau 3, Analyse, avec les priorités.
       
     
  • Les résultats sont présentés aux participants, à la direction et au comité de prévention et de protection au travail pour révision, ajouts et décisions
     
  • Poursuite de l'étude pour les problèmes non résolus par la méthode de niveau 3, Analyse.

A défaut de pouvoir organiser une réunion de 3 à 6 personnes, le coordinateur conduit l'Observation seul ou avec une ou deux personnes et éventuellement sur le lieu même de travail. Cette solution non idéale reste utile puisqu'elle fait progresser la prévention et prépare le recours éventuel à un conseiller en prévention externe.

Les rubriques à discuter

Le  guide d’Observation comprend 18 rubriques:

  • Les postes de travail assis
  • Les travaux de bureau avec écran
  • Les postes de travail debout  
  • Les autres positions
  • L’encombrement
  • La disposition des outils, matériaux, commandes, produits, …
  • Les outils
  • Les outils vibrants
  • Les positions de la nuque, des épaules, des coudes et des poignets/mains
  • Les efforts des poignets/mains
  • La répétitivité
  • Les aides mécaniques
  • Les charges manutentionnées
  • Les levages de charges
  • Les poussées et tractions avec les bras
  • Les environnements de travail
  • L’organisation du travail
  • L’organisation temporelle

Toutes ne sont peut-être pas applicables à la situation de travail observé.
Un premier travail va donc consister à choisir parmi ces rubriques celles qui concernent la situation de travail.

  • Il ne s’agit pas de choisir seulement les rubriques qui apparaissent directement concerner la situation de travail: cela pourrait fausser l'Observation.
  • Il faut plutôt éliminer les rubriques qui n’ont et qui ne sont pas susceptibles d'avoir un rapport avec la situation de travail: par exemple, la rubrique "outils vibrants" pour un poste de secrétariat.

Cette sélection n’est pas toujours aussi facile. Pour un travail debout, la rubrique relative au poste de travail assis peut logiquement être éliminée, sauf si une des solutions consiste à changer la position principale du salarié.

Il est conseillé de parcourir rapidement la rubrique avant de la sélectionner ou non, et non de se baser uniquement sur son titre.

Pour chaque rubrique, les participants sont invités à voir

  • non pas seulement si un problème existe,
  • mais ce qui peut être fait DE CONCRET pour améliorer la situation de travail

La discussion doit donc porter sur des solutions techniques, organisationnelles, relatives à la formation du personnel, … susceptibles d’améliorer le travail et la vie au travail et qui peuvent être mises en place facilement. Ces solutions sont notées.

Niveau 3: Analyse

IntroductionAnalyse

Objectifs
  • Rechercher les raisons des gestes, des efforts (forces)... inconfortables ou dangereux afin de déterminer comment modifier les conditions de travail et supprimer les risques. 
  • Estimer s'il est nécessaire de procéder à une étude encore plus approfondie (Expertise, niveau 4)
Qui?
  • Les personnes de l’entreprise avec l'aide d'un conseiller en prévention ergonome possédant:
    • les principes d'ergonomie
    • la compétence technique pour la recherche de solutions particulières
     
Comment?Beeldscherm observatie

Une description plus détaillée de la façon de mettre en œuvre les méthodes
d'Analyse  se trouve dans l'introduction générale de la méthode SOBANE.
Seules les directives principales sont rappelées ci-dessous.

La démarche à adopter par le conseiller en prévention est la suivante:

  • Révision des résultats du Dépistage et de l'Observation de la situation de travail avec le coordinateur qui a mené les études à ces deux premiers niveaux:
    • en prenant connaissance du travail accompli précédemment aux niveaux Dépistage et Observation
    • en revoyant ce travail et les différentes solutions envisagées et en y apportant sa compétence pour les confirmer ou non
    • en déterminant les aspects qui nécessitent une Analyse particulière complémentaire.
       
     
  • Analyse proprement dite de la situation de travail sous ces points particuliers, et en collaboration avec les personnes de l'entreprise
    • en étudiant plus en profondeur ces aspects particuliers
    • en réalisant éventuellement des mesurages, toujours dans une optique de prévention
    • en aidant l'entreprise à mettre en œuvre les solutions préconisées.
     

Niveau 4: Expertise

Le présent document n'a pas pour but de décrire comment l'Expertise doit être conduite, mais de préciser:Expertise 

  • ce en quoi elle doit consister,
  • ce que l'on doit en exiger.
Objectifs

Par une étude plus fine, mieux caractériser certains problèmes liés à
l'implantation des postes de travail, aux efforts fournis et aux positions de travail,
aux charges manutentionnées, à l'organisation temporelle du travail...

Qui?

Les personnes de l’entreprise et le conseiller en prévention avec l'aide supplémentaire d'un expert possédant:

  • les moyens d'étude et d'interprétation nécessairesBeeldscherm expertise 
  • la compétence technique pour la recherche de solutions particulières.
Comment?

Suite à l'Analyse et à la demande des personnes de l'entreprise et du conseiller en prévention, l'expert  sera amené, suivant le cas, à revoir:

  • l'organisation spatiale des postes de travail
  • l'organisation temporelle du travail
  • certains outils ou matériels particuliers
  • les techniques de formation (notamment la manutention) adaptées à l'âge et l'expérience des personnes
  • ...

Si nécessaire pour la recherche ou la mise en oeuvre de solutions, l'expert pourra également effectuer des mesurages de l'exposition soit par des Analyses vidéos (fiche 18), soit par des mesurages biomécaniques (postures, forces…) effectués directement sur les travailleurs (fiche 19).

Rapport

Aucun document de travail n’est présenté ici.  L'expert appropriera les informations au cas rencontré.

Le rapport d’Expertise  doit cependant comprendre:

  • la justification des techniques utilisées
  • les mesures de prévention/amélioration préconisées
  • le risque résiduel après prévention/amélioration

La synthèse doit être établie à nouveau

  • par les personnes de l’entreprise
  • avec l’assistance des conseillers en prévention et des experts.

Service public fédéral Emploi, Travail et Concertation sociale - Conditions d'utilisation - Politique de confidentialité